• 633 visits
  • 60 articles
  • 2 hearts
  • 60 comments

Nekromantia épisode 1: Le bouclier magique de Rose Berryl 23/01/2016

Bonjour

Aujourd'hui grande nouveauté puisque je vais vous présenter le premier épisode d'une nouvelle saga de fantasy édité au format numérique, format qui est une grande première pour moi. Je pense refaire ce genre de chronique de temps en temps et vous présenterai d'ailleurs bientôt l'autre saga de la même auteur sortie aussi en numérique.

Le résumé:

Imaginez un peu... Vous vous réveillez un matin sur le Grand Monde, quelques années après qu'un terrible combat magique se soit déroulé entre le jeune sorcier Esklaroth et la reine des Ténèbres, Melena. Toutes les peuplades sont plongées dans une situation précaire, des plus désastreuses. La plupart des villes ont été détruites et les terres dévastées. Malgré tout, au fil du temps, les sociétés sont parvenues, tant bien que mal, à se réorganiser, malmenées par les guerres impitoyables, les trahisons et les épidémies qui auraient pu, à elles seules, porter un coup fatal aux cinq royaumes.

Le prix: 0,99 euro

Mon avis:

Un premier chapitre d'introduction court mais efficace qui nous plonge rapidement dans un monde que j'ai hâte de découvrir plus en profondeur.

Les descriptions sont suffisamment présentes pour nous permettre de bien s' imaginer ce monde nouveau tout en n'étant pas lourdes ce qui est appréciable.

Au niveau des personnages j'ai envie d'en savoir plus sur eux, en particulier sur l'héroine bien sûr mais surtout sur la jeune scribe que j'espère revoir. Enfin j'ai particulièrement aimé le design des créatures rencontrées jusqu'à présent.

Pour finir j'ai hâte d'en savoir plus sur les us et coutumes de cet univers (c'est en génèral ce que je préfère dans la fantasy) et lirait avec plaisir l'épisode 2 qui sortira le 26 février et qui offrira déjà un changement de décor.




Struck de Chris Colfer 14/01/2016

Salut :)

Nouvelle chronique d'une lecture toute fraiche.

Le résumé:

Clover, c'est l'enfer sur terre. Et c'est dans cette ville perdue au milieu de nulle part que Carson est coincé avec sa mère, une déglinguée sous médocs. Il n'a qu'une chose en tête: s' échapper de là au plus vite pour l'université de Northwestern, et commencer une brillante carrière de journaliste. Seulement, pour y être admis, il doit créer un magazine littéraire.

Vaste entreprise que de motiver ses camarades qui ne s' intéressent qu'à l'écriture de textos ! Une seule solution pour les impliquer dans le projet: le chantage. Qu'arriverait-il si le beau gosse du lycée apprenait que sa petite copine pom-pom girl couche avec le coach dans son dos ? Ou que la première de la classe n'hésite pas à envoyer des photos d'elle nue à n'importe qui sur internet ? Mais à force de jouer les corbeaux, Carson risque de se brûler les ailes...

Le nombre de pages: 300 pages

Le prix: 15 euros 95

Mon avis: Honnêtement ce livre aurait du s' appeler "Comment gacher 298 pages en 2 pages". Le pire c'est qu'à part ça ce livre aurait pu être un petit coup de coeur.

Alors d'accord le personnage principal est un connard (j'ai vu dans différentes critiques que ça avait beaucoup déplu) mais personnellement j'ai trouvé ça génial. Ça change vraiment des personnages habituels qui restent pratiquement toujours dans le schéma (faux)bon/(faux)méchant là on a un personnage qui se comporte comme un salaud et c'est juste top.

Au niveau de l'histoire en elle-même je l'ai trouvé très drôle principalement grâce à l'écriture de l'auteur qui posséde de vraies bonnes idées et qui est en plus vraiment agréable et fraiche.

Au final vous pouvez voir que j'ai énormément apprécié ce roman jusqu'à la conclusion finale que j'ai trouvé digne d'une de mes fins de rédaction au collége quand j'avais douze ans et que j'avais la flemme de terminer. Autre point négatif (mais là ça vient du fait que l'histoire est raconté du point de vu de Carson) c'est qu'à part lui les personnages ne sont pas vraiment developpés. Malgré tout je lirais quand même la sage crée par le même auteur.

L'agent des ombres tome 1: L'ange du chaos de Michel Robert 14/01/2016

Bonjour :)

Aujourd'hui je vous propose la chronique du tome 1 d'une saga fantasy.

Le résumé:

Jeune aspirant au service de l'Empire de la Lumière, Cellendhyll de Cortovar a été trahi par ses amis et accusé de meurtre. Laissé pour mort dans un cachot, il n'a dû sa survie qu'à l'intervention des puissances du Chaos.
Dix ans ont passé. Le jeune homme idéaliste est devenu un mercenaire impitoyable. Il n'attend qu'une chose : se venger de ceux qui l'ont trahi.

Le nombre de pages: 506

Le prix: 8,40 ¤

Mon avis:

Au niveau global j'ai vraiment beaucoup apprécié ce début de saga et ce pour pas mal de raisons. Déjà chose très importante pour de la fantasy j'ai trouvé l'univers crée par l'auteur très intéressant et fourni. On y trouve des peuples et des coutumes différents et nombreux mais pour la plupart (j'y reviendrais) bien amenés.

Au niveau des personnages, pratiquement tous ont suscité mon intérêt et même s' ils sont assez nombreux on s' y retrouve quand même bien (merci Stephen King et ses romans aux whatmille persos). Mention spécial aux personnages féminins loin des clichés qu'on retrouve parfois et qui en plus ne sont pas agaçants thanks god au point qu'Estrée avec son caractère et sa façon de penser un peu dingue est carrément devenue mon personnage préfèrée.

Autre chose qui cette fois concerne l'intrigue et les personnages à la fois je trouve ça bien qu'on en découvre assez mais pas trop ce qui tout en ayant bien titillé mon intérêt m'améne à avoir envie d'en savoir plus par exemple sur les motivations de Morion que je trouve bien énigmatique.

Au niveau de l'intrigue pure même si le suspens n'est pas dingue j'ai pris plaisir à suivre les différentes péripéties présentées et surtout le fait de les suivre à travers différents personnages et lieux. Derniers points positifs à relever, la fin qui ne me donne qu'une envie lire la suite même si ça ne pourra pas être fait tout de suite et des scènes de combats qui alors qu'elles ne sont pas ma tasse de thé d'habitude m'ont beaucoup plu.

Bien sûr un roman étant rarement parfait j'ai aussi relevé quelques points négatifs. Déjà qui dit univers original fourni dit risque de s' y perdre et ça n'a pas manqué puisqu'étant donné qu'on est plongé directement au coeur de l'intrigue les 60 premières ont été un peu compliqué. Après passé ce premier cap c'est passé tout seul et je ne pense pas retrouver ce souçi dans la suite. Second point négatif et celui qui m'a posé le plus problème est le traitement scénaristique reservé à Nérine que j'ai trouvé illogique (qu'au passage j'aurais trouvé illogique quel que soit le personnage mais encore plus pour elle étant donné son passif) et qui honnêtement m'a plus donné l'impression que l'auteur souhaitait s' en débarrasser à moindre frais. Un peu dommage même si j'espère toujours la retrouver par la suite, ben oui je l'aimais bien moi.

En conclusion malgré les petites critiques soulevées j'ai hâte de retrouver Cellendhyll, Estrée et les autres pour d'autres aventures je l'espère aussi passionnantes.

Reste avec moi de Jessica Warman 06/01/2016

Reste avec moi de Jessica Warman

Le resumé:

Elizabeth avait tout pour être heureuse : elle est belle, riche, a beaucoup d'amis et un petit copain beau et intelligent. Le matin de ses 18 ans, elle se réveille sur le bateau où elle a fait la fête avec ses amis. Et elle voit avec horreur un corps flotter à la surface de l'eau : le sien...
Pourquoi est-elle encore là, spectatrice de sa propre mort ? Et pourquoi Alex, un garçon de son lycée mort un an plus tôt, est-il avec elle ?
Elizabeth et Alex vont mener l'enquête, observer les vivants et retourner dans leurs souvenirs afin de lever le voile sur de lourds et sordides secrets.

Le nombre de pages: 476

Le prix: 7,70 ¤

Mon avis:

Ce roman a été pour moi typiquement un page-turner si bien que je l'ai lu d'une traite en une nuit. J'ai aimé que le fantastique se greffe au thriller. J'ai par contre regretté que l'on devine trop rapidement le pourquoi du comment. Au niveau des personnes malgré son comportement parfois vraiment détestable j'ai été touché par la detresse d'Elizabeth même si mon coup de coeur reste pour Alex pour son humour et ses sarcasmes qui apportent de la légèreté à l'histoire. De plus le fait qu'il ait du recul sur les évènements lui donne une maturité que ne posséde pas Elizabeth. Au niveau des personnages secondaires je préfère ne pas en parler pour éviter le spoil. Au niveau écriture ça reste basique mais fluide et agréable et les chapitres s' enchainent sans qu'on ne voit le temps passé. Au final ce n'est pas le roman du siècle mais il remplie très sa fonction de divertissement.

Les carnets de Guantánamo de Mohamedou Ould Slahi présenté par Larry Siems 04/01/2016

Bonjour,

Comme promis je reviens avec une nouvelle chronique et pour mon retour j'ai choisi un livre que je considére très important

Le résumé:

Au mépris de toutes les garanties prévues par la loi, mon pays m'a livré aux États-Unis, comme si j'étais une sucrerie. Les Américains m'ont envoyé en Jordanie pour y être torturé, puis à Bagram et enfin ici [...]. Je vis hors du monde depuis plus de quatre ans. Mohamedou Slahi, Guantánamo, 13 décembre 2005.

Emprisonné depuis août 2002 à Guantánamo, Mohamedou Ould Slahi n'a jamais été inculpé par la justice américaine. Et alors qu'un juge fédéral a ordonné sa libération, le gouvernement des États-Unis a décidé d'ignorer cette décision et ne donne aucun signe d'une quelconque volonté de lui rendre sa liberté. En 2005, trois ans après son arrestation, Mohamedou a commencé à rédiger un journal. Pendant des mois, il a écrit ses mémoires à la main, racontant sa vie avant de disparaître dans les limbes de Guantánamo, pour ce qu'il qualifie « d'interminable tour du monde » de la détention et des interrogatoires. Son journal n'est pas seulement une chronique captivante d'un déni de justice, c'est aussi un récit profondément personnel : terrifiant, parfois férocement drôle, et d'une grande élégance. Publiés pour la première fois, Les Carnets de Guantánamo sont un document d'une importance historique unique.


Nombre de pages: 446 pages

Le prix: 18,95 euros

Mon avis:

Ce témoignage (par ailleurs très bien documenté par Larry Siems qui a fait un travail de dingue) m'a beaucoup touché. Bien sûre je connaissais de nom Guantánamo mais je n'imaginais pas qu'il puisse se passer de telles choses et surtout qu'une personne comme Mohamedou puisse s' y trouvé. En effet il faut savoir que bien qu'il soit détenu depuis 2001 pas le moindre début de preuves n'a été trouvé contre lui. Par ailleurs ce qui m'a le plus touché au delà de la situation horrible vécut par ce dernier c'est sa personnalité. J'ai été sidéré qu'après tout ce qu'il a vécut il soit capable d'une telle humanité et d'un tel sens de l'humour. De plus alors qu'il aurait parfaitement le droit de se plaindre et de charger un maximum ses bourreaux Mohamedu reste toujours le plus neutre possible sans jamais tombé dans le pathos tout en faisant preuve de beaucoup d'esprit. J'ai aussi trouvé ça très bien de la part de Larry Siems de laisser tels quels les passages censurés par le gouvernement américain (cela va jusqu'à des pages entières!) montrant à quel point l'auteur est privé de liberté jusque dans ces écrits. Au final cette lecture m'a beaucoup apprise sur l'humain en génèral et j'espère sincèrement que les gouvernements ayant participé à ce qui est une honte reconnaitront leurs erreurs et surtout que Mohamedou et tout ceux dans sa situation seront libéré.
Vraiment un livre à lire.

Blogs to discover